Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
15 mars 2015 7 15 /03 /mars /2015 10:54
Le christianisme selon Kierkegaart

C'est certainement le christianisme qu'évoque KierKegaart qui me semble le moins confortable et le plus térrifiant. La raison n'admet pas cela, mais la raison n'est pas la vérité.

(cliquez sur le bleu pour le bel article de Chédozeau concernant Kierkegaart et le christianisme)

La foi de Kierkegaard ne rentre dans aucun cadre. Elle est celle d'un homme qui se considère comme une « exception ». Elle est suscitée par un Christ qui est l'Exception, au-delà de la foi et de la non-foi, comme Jésus-Christ est au-delà de l'homme et de Dieu, définis conceptuellement. Ce Christ ne se laisse approcher et appréhender ni à travers l'expérience de la conversion instantanée, ni à travers le déchiffrage de l'histoire mondiale. Il n'est ni projeté vers un avenir lointain dans un sentiment d'attente exaspérée, ni rejeté dans un passé révolu dans une représentation neutre. Il est à la fois présent et absent, le Présent et l'Absent, lorsqu'un homme répond à son invitation, décide de le suivre, milite pour lui à couvert ou à découvert dans une communauté en marche.

Si la question de la foi de Kierkegaard demeure ouverte, sa prière anxieuse et quêteuse, reconnaissante et joyeuse, humble et confiante, si proche de celle d'un saint Augustin ou d'un Pascal, laisse entrevoir ce que le Christ fut pour lui : « Seigneur Jésus-Christ, puisses-tu remplir ma pensée de telle façon que l'on puisse aussi voir sur moi que j'ai pensé à toi. Et à quoi le verrait-on — serait-ce à mon regard levé vers le ciel Cela pourrait signifier que je regarde les étoiles, ou des visions, ou des chimères. Non, si ton exemple me donnait une telle conviction que, modeste, méprisé, raillé, je proclame ta doctrine — on pourrait alors voir à ma personne (non à mon regard, mais à ma manière d'être quotidienne), que j'ai pensé à toi. »

Gabriel Widmer.

Repost 0
25 février 2015 3 25 /02 /février /2015 17:37
Ethymologie du mot cancer

à lire en écoutant cette musique

https://www.youtube.com/watch?v=AqDoqsdhXco

Dans la mal-a-dit, il existe le plus souvent une cause spirituelle, psychique & organique. L'etiologie des mots est intéressante à cet égart. De nombreuses recherches ont été faites dans ce domaine, notamment par le Dr Van den Bogaert

Défintion du cancer

C’est une nouveau (néo) developpement (plasie) de type embryonnaire mais qualifié d’oncologique à partir de la prolifération supposée anarchique et incontrôlable d’une cellule du corps devenue immortelle

Cancer
grec KARKINOS signifiant CRABE
KREBS < allemand = crabe

ONCO < grec ONCOS signifiant TUMEUR MALIGNE ou CANCEREUSE
TUMEUR = TU MEURS- MALIGNE : mechante (s), mauvaise(s)

AN_ARCHIE < ANARKHIA signifiant : absence de chef, de maïtre
AN < grec ALPHA PRIVATIF = sans < hébreux ALEF : lien entre le Créateur et sa création.
ARCHIE < grec ARHIA < latin ARCUS? ARC, ARCHE, ce qui permet de faire le contact (arc à flèche, arc en ciel), le lien d’alliance (arche d’) avec qui est loin haut, céleste

Retrouver l'alliance avec le Créateur est la chose la plus importante pour l'homme.

Repost 0
25 février 2015 3 25 /02 /février /2015 15:22
Congrès International sur l'approche préventive &amp; thérapeutique du cancer

 

Samedi 21 mars 2015 – Paris

 

Une traduction simultanée est prévue

 

Conférenciers :

Mr. Bruno Lacroix

Mr. Pedro Bastos

Dr. Dana Flavin

 

Monsieur Bruno Lacroix : physiologiste, expert en nutrition et micro-nutrition

« Paradigme du cancer : causes, prévention & stratégie »

Les cancers représentent en France la première cause de mortalité chez les hommes et la deuxième cause chez les femmes (après les maladies cardiovasculaires). Les cancers figurent parmi les pathologies pouvant être liées à l’environnement (environ 80 % des cancers seraient dus à des facteurs non génétiques). Le mode de pensée du monde médical incluant les universités, le corps médical et l’industrie pharmaceutique consiste à agir en aval de la maladie et à proposer des solutions pharmacologiques à posteriori plutôt que de s’intéresser aux causes et travailler sur la prévention.

Les causes du cancer sont d’autre part multifactorielles et font intervenir des caractéristiques individuelles (âge, sexe, patrimoine génétique, statut hormonal...), comportementales (tabagisme, nutrition...) et environnementales (agents infectieux, contaminants, précarité...). La nutrition fait partie des facteurs modifiables (détoxication, immuno-modulation, gestion cellulaire et mitochondriale…) sur lesquels il est donc possible d’agir dans le cadre d’une stratégie de prévention des cancer. Diverses signalisations physiologiques délétères sont mises en avant dans le cancer et d’un point de vue épigénétique nous pouvons moduler favorablement des signalisations anti-cancer.

 

Monsieur Pedro Bastos : directeur de l’enseignement chez NutriScience (une société portugaise d'enseignement et de conseil), surtout connu pour être un expert des effets des grains céréaliers et des produits laitiers sur la santé humaine.

« Blé, gluten et cancer »

Le gluten constitue la fraction protéique complexe présente du grain de blé, d'orge et de seigle. Ces protéines peuvent être subdivisées en gluténines et prolamines ; elles sont des déclencheurs environnementaux connus chez les personnes génétiquement prédisposées à un trouble auto-immun appelé maladie cœliaque (MC).

La MC est caractérisée par une réponse immunitaire adaptative dysfonctionnelle qui endommage la muqueuse jéjunale, provoquant de nombreux symptômes intestinaux et extra-intestinaux, ainsi que diverses carences en éléments nutritifs. Les patients atteints de la MC, en particulier s'ils ne sont pas diagnostiqués ou ne suivent pas un régime strict sans gluten, sont susceptibles de développer des complications malignes, telles que le lymphome T associé à une entéropathie et le cancer oropharyngé, œsophagien, jéjunal, colique et hépatique.

La MC n'affecte que 1 % de la population dans la plupart des pays occidentaux, mais le gluten est susceptible de provoquer des symptômes indépendamment de la MC, ce qui a été classé comme sensibilité au gluten non cœliaque (SGNC). La prévalence de la SGNC est estimée à 6 % et le risque de cancer chez ces patients n'a pas été évalué. Néanmoins, les céréales contenant du gluten, en particulier le blé, contiennent diverses autres protéines, qui pourraient constituer une cause d'inflammation chez pratiquement n'importe quel individu. Comme l'inflammation constitue l'une des principales causes de divers types de cancer, l'adoption d'un régime alimentaire chronique riche en blé, comme celui de nombreux Occidentaux, pourrait potentiellement augmenter le risque de cancer.

En outre, le blé et la plupart des céréales ont une charge glycémique (CG) élevée et les régimes à CG élevée sont soupçonnés d'augmenter le risque de cancer des cellules épithéliales, en raison de leurs effets néfastes sur le métabolisme de l'insuline. Enfin, il est à prévoir que le remplacement des fruits et légumes par des grains de céréales augmente le risque de cancer, puisque les premiers contiennent des composés phytochimiques susceptibles d’inhiber la carcinogenèse.

 

 

Docteur Dana Flavin : directrice de la recherche médicale à la Foundation for Collaborative Medicine and Research à Greenwich, Connecticut, États-Unis. Son expertise se base sur plusieurs brevets de nouvelles thérapies pour des maladies virales, des maladies auto-immunes et le cancer.

« Prévention du cancer et aide apportée »

Pour prévenir le cancer, il faut s'attaquer aux causes. La prévention du cancer commence par une détoxification par rapport aux champignons, virus, métaux lourds et parasites. Un système immunitaire affaibli par les toxines et le stress peut permettre aux cellules cancéreuses de se reproduire et de survivre. Il est impératif que le système immunitaire soit traité pour prévenir le cancer. Comme le stress lui aussi affaiblit le système immunitaire, il convient de réduire ce stress et laisser le temps à l’organisme et au système immunitaire de récupérer et de guérir.

Nous allons définir les nutriments et les mesures générales nécessaires pour inverser la suppression immunitaire et faire reculer les cancers.

 

 

 

 

 

Repost 0
23 janvier 2015 5 23 /01 /janvier /2015 12:54
What else !

Capsules de café : danger pour la santé ?

Le café en capsule contient beaucoup plus de furane (une substance potentiellement cancérigène) que le café en poudre de la cafetière traditionnelle, d’après une étude Espagnole. Javier Santos, du département de chimie analytique de l’Université de Barcelone, explique que « ce n’est pas la même chose de préparer un café dans une cafetière traditionnelle, que dans une cafetière à expresso ou à capsules, car celles-ci conduisent à des niveaux de furane différents ».

Quels sont les différents niveaux relevés ?

Concentrations de furane :

  • Café issu de capsule : 117 à 244 ng/ml (nanogrammes par millilitre, 1 ng = 109 g)
  • Expresso : 43 à 146 ng/ml
  • Café de cafetière à filtre : 20 à 78 ng/ml et de 14 à 65 ng/ml pour le café décaféiné
  • Café instantané : 12 à 35 ng/ml

Qu’est-ce que le furane ?

« Le furane est un composé volatil organique incolore utilisé dans certains secteurs de la fabrication de substances chimiques. Cette substance peut aussi se trouver en faibles concentrations dans les aliments traités à la chaleur tels que les aliments en conserve ou en pot. Divers mécanismes peuvent être à la source de la formation de furane dans les aliments, et elle repose sur la présence naturelle de divers composés déclencheurs qui font l’objet d’une détérioration thermique ou de réarrangements chimiques pendant la transformation des aliments. » [1]

« En mai 2004, la Food and Drug Administration des États-Unis (FDA) a détecté de faibles concentrations de furane dans une plus grande variété d’aliments que celle dont on avait fait état auparavant, le plus souvent dans des aliments soumis à un traitement thermique tel que la mise en conserve ou l’appertisation. » [1]

D’après Santé Canada, les principaux aliments contenant des forts taux de furane sont : le café, les soupes, les ragoûts et les chilis contenant de la viande, les plats de pâtes en conserve. Notons qu’on en retrouve également à des taux élevés dans les petits pots pour bébés avec de la viande et dans les légumes.

Effets du furane sur la santé

« Le Centre international de Recherche sur le Cancer (CIRC) a classé le furane comme pouvant être cancérogène pour l’homme. » [1]

Les risques pour l’homme sont pour l’instant encore assez mal connus. Des études sont en cours afin de mieux connaitre les effets des petites doses de furane que nous ingérons. En 2010, la JECFA (Comité international mixte FAO/OMS d’experts sur les additifs alimentaires) a conclu que le furane est préoccupant pour la santé et que les recherches, qui sont en cours, sont une priorité.

Comment se fait-il qu’il y ait plus de furane dans les capsules ?

Le furane, qui est un composé très volatil, reste prisonnier dans les capsules qui sont hermétiquement fermées. La machine utilise de l’eau sous haute pression et qui, avec la rapidité du processus entraine le furane dans la boisson.

Il y aurait apparamment peu de risques pour la santé

L’étude a estimé que la dose quotidiennement absorbée de furane, à Barcelone, est de 0.03 à 0.38 µg/kg de poids corporel (microgramme, 1µg = 106g).

Les chercheurs se veulent rassurants, il faudrait d’après eux, boire 20 cafés issus de capsules par jour pour qu’il y ait danger pour la santé, rapporte futura-sciences.com. Ainsi bien avant d’arriver à des doses toxiques de furane, les effets indésirables de la caféine se feront ressentir.

Précisons que l’EFSA a évalué l’exposition d’un européen entre 0.53 à 0.66 µg/kg de poids corporel par jour, tandis que la FDA l’a évalué à 0.26µg/kg.

Il existe deux moyens pour faire baisser le taux de furane dans le café

Le rapport explique qu’un long moment de torréfaction (20 minutes contre 10/15 minutes) et qu’une eau moins chaude (140°C contre 200/220°C) ont pour effet de diminuer le taux de furane dans le café.

Pour tous les autres aliments emballés il faut savoir qu’une fois à l’air libre (cuisson dans une casserole, récipiant ouvert, etc.) le furane s’évapore de la même manière, permettant ainsi de réduire sa teneur.

Plus de détails sur le furane :

  • Rapport de l’EFSA de 2004 (édité en 2005) sur le furane (en anglais) :

Rapport-EFSA-Furan

  • Lien du rapport de l’EFSA de 2010 :

www.efsa.europa.eu

  • Etude sur le potentiel cancérigène et génotoxique de substances dans la nourriture comme le furane (en anglais) :

FCT 5107 Furan

Sources principales :

  • www.sciencedirect.com – « Occurrence of furan in coffee from Spanish market: Contribution of brewing and roasting » – Food Chemestry – Volume 126, Issue 4, 15 June 2011, Pages 1527-1532
  • [1] www.hc-sc.gc.ca
  • OFEV (1997) Dioxines et furanes, cahier de l’environnement n°290, substances dangereuses pour l’environnement (en allemand)

10?12kg

Repost 0
12 octobre 2014 7 12 /10 /octobre /2014 14:14

« Celui-là seul est un homme qui sait ce que c'est que la vie et ce que c'est que la mort ; et celui qui ne sait pas saisir la limite qui les sépare cesse d'être un homme

Extrait des « Révélations de la mort » :

Les lois naturelles et leur immuabilité, les vérités et leurs évidences ne sont peut-être qu’une suggestion, une suggestion pareille à celle que subit un coq, si l’on trace autour de lui un trait à la craie. Le coq ne pourra sorti de ce cercle, comme s’il s’agissait d’un mur et non d’une ligne. Si le coq savait raisonner et exprimer ses pensées en paroles, il aurait créé une théorie de la connaissance, disserterait sur les évidences et considérerait le trait de craie comme la limite de l’expérience possible. Il faut donc lutter contre les principes de la connaissance scientifique, non plus au moyen d’arguments, mais en employant d’autres armes. Les arguments pouvaient servir tant que nous admettions les prémisses dont ils découlaient, mais puisque nous n’y croyons plus, il faut chercher autre chose. (p. 41)

On pourrait dire de même que pas un parmi les savants influents (historiens, botanistes, géologues) ne se contente de citer des faits, mais que tous se réfèrent à l’autorité de la raison. Même Jésus, pour se faire entendre, se voyait obligé d’invoquer l’Écriture ; les premiers chrétiens et Luther étaient dans l’obligation d’agir de même. Si l’historien Harnack avait parlé ainsi, le fait qu’il signale aurait acquis une toute autre signification. Il serait alors apparu brusquement que les hommes n’ont jamais pu admettre la foi de Jésus, ni même celle de Luther, qu’il est impossible d’enseigner la foi, que la foi ne peut agir, c’est-à-dire déterminer les événements historiques, que ce que les hommes, la conscience commune appellent « foi puissante » ne ressemble aucunement à cette foi que possédaient Jésus et même Luther, mais se réduit à un ensemble de règles, de principes, auxquels tous obéissent et que tous vénèrent parce que personne ne sait d’où ils proviennent, et, qu’enfin, les hommes n’ont nullement besoin de cette foi, mais qu’ils aspirent à l’autorité et à l’ordre, lequel ordre apparaît d’autant plus immuable que son origine est incompréhensible. Ainsi les hommes croient à la raison, à la science, et considèrent que le châtiment ne menace que ceux qui méprisent la raison et la science. (p. 87)

Achat du livre en pdf sur :

&quot;Révélations de la mort&quot; de Léon Chestov
Repost 0
27 août 2014 3 27 /08 /août /2014 16:38

Que leurs epreuves viennent de Dieu, nous ne pouvons le savoir tant que de la matiere emanent ce desordre et ce tourbillon, car qui peut affirmer que l'un est puni pour ses crimes et l' autre exalté pour sa vertu, qui sait si les vices de celui-la ne sont pas la raison de son élevation, tandis que les malheurs de celui-ci sont les epreuves de ses merites ? L'un est élevé plus haut afin que sa chute soit plus affreuse et Dieu ne laisse aujourd'hui sa perversite s'étaler comme une gale, que pour mieux frapper demain. Celui-ci au contraire, est maltraité, a notre grande stupeur c'est qu'on le purifie comme l'or dans le creuset, afin que s'effacent ces dernieres petites taches dont personne n'est exempt, pas meme a sa naissance, ainsi qu'il est ecrit (Jb 25,4), meme s'il parait plein de merites. Je retrouve ce mystere dans l'Ecriture, et il serait trop long de citer tous les passages qui s'y rapportent. Qui peut compter le sable des rivages, les gouttes de pluie, qui peut mesurer la le sable des profondeur des oceans (Si 1,2), sonder la sagesse divine qui eclate dans toute cette création que Dieu conduit selon sa libre volonté ? II faut nous contenter a l'exemple du divin apotre de l'admirer sans pretendre l'approfondir ni la comprendre : O abime de la richesse, de la sagesse et de la science de Dieu ! Que ses decrets sont impénétrables et incomprehensibles ses voies ! Qui a jamais connu la pensee du Seigneur (Rm 1 1,33) ? Ou pour parler avec Job : Qui a pénétre jusqu'aux racines de sa sagesse ? Ou est le sage qui comprendra ce mystère (Jb 15,8) ? Se servira-t-il de ce qu'il ne comprend point pour mesurer ce qui est au-dessus de toute mesure ?

La foi contre la raison (texte de Grégoire de Nazianze)
Repost 0
24 juillet 2014 4 24 /07 /juillet /2014 14:12

Table Ronde

« Epigénétique de l’auto-immunité et inflammation : comment changer son phénotype (immunitaire) via l'intervention nutritionnelle »

Conférencier : Bruno Lacroix

Vendredi 17 octobre 2014 – St. Malo

La maladie auto-immunitaire est, par définition, entraînée par une réaction du système immunitaire contre certains constituants de son propre organisme.

Le système immunitaire n'a qu'une fonction : protéger et faciliter la survie de l'individu et de l'espèce dans un environnement souvent hostile.

Un problème important pour les cellules responsables de notre immunité est de reconnaître ce qui est propre à notre organisme et ce qui est étranger. Normalement, nous nous défendons contre les envahisseurs étrangers mais nous respectons nos propres tissus, mais pas toujours. Parfois nos lymphocytes fabriquent des anticorps contre nous-mêmes, les autoanticorps : voilà comment naissent les maladies auto-immunes. Ces maladies sont très nombreuses.

Certaines maladies détruisent la muqueuse de l'estomac ou de l'intestin, les cellules pancréatiques, le foie, les globules rouges, les muscles. D'autres donnent des lésions diffuses, surtout du tissu conjonctif, donnant des maladies rhumatismales inflammatoires.

Pourquoi ce retournement de situation ? La génétique joue un rôle majeur tout comme l'environnement. Certains facteurs extérieurs favorisent l'éclosion de la maladie, comme l'exposition à certains microbes, divers toxiques alimentaires et environnementaux. Les hormones interviennent aussi, les femmes étant beaucoup plus fréquemment atteintes que les hommes. Ce qui est sûr, c'est que cette situation se rencontre plus souvent au cours du vieillissement. Des auto-anticorps se rencontrent fréquemment chez les gens âgés, sans forcément être accompagnés d'une maladie définie. Dans cette table ronde, nous verrons comment lutter contre cette auto-immunité, notamment, par l'immunomodulation et la restauration de notre ecosystème intestinale.

Conférencier : Mr. Bruno Lacroix : physiologiste, expert en nutrition et micro-nutrition

Date : Vendredi 17 octobre 2014

Lieu : St. Malo

Programme : 20.00h – 20.45h : Accueil avec cocktail dînatoire

20.45h – 23.00h : Présentation

Prix : Cette table ronde vous est offerte par la société

Nos séminaires sont uniquement accessibles pour les professionnels!

----------------------------------------------

Conférence St Malo -Epigénétique de l’auto-immunité et inflammation
Repost 0
24 juillet 2014 4 24 /07 /juillet /2014 14:07

Congrès 11 octobre 2014 - Bruxelles

« Le lien entre santé et minceur : une bonne

signalisation de la leptine »

Mr. Bruno Lacroix

Samedi 11 octobre – Limelette - journée

Durant ces dernières décennies écoulées, l’obésité de la population de tout âge a

considérablement augmenté, notamment le nombre croissant d’enfants et d’adolescents.

L’obésité est ainsi devenue un problème épidémiologique et de santé publique, à tel point que

la situation semble sans issue et désespérante pour le médecin, le nutritionniste ou

thérapeute régulièrement confronté à des patients en excès pondéral.

Mais l’obésité est bien plus qu’un simple facteur de risque. Elle présente toutes les

caractéristiques d’une maladie endocrinienne : contrôle central, production hormonale par un

tissu effecteur, tissus cibles et système de rétrocontrôle.

Actuellement les seuls troubles hormonaux clairement démontrés chez les patients obèses

sont une diminution de la sensibilité à l’insuline des tissus périphériques et un

hyperinsulinisme basal.

Cependant, les modifications dans la signalisation de la leptine, et tout particulièrement la

résistance cellulaire de cette dernière et des différents autres peptides semblent être à

l’origine de ces troubles métaboliques, même s’il apparaît avec une grande probabilité qu’ils

participent à la résistance à l’insuline des tissus périphériques. Le tissu adipeux joue un rôle

de pivot dans la genèse de cette résistance et de son expression secondaire dans le muscle et

le foie.

Un mode d’hygiène de vie délétère (mal bouffe, inactivité physique, stress, pollution...)

pourraient être les facteurs responsables de ces changements hormonaux.

L’approche thérapeutique, outre de changer sa façon de se nourrir et de se bouger, ce qui est

primordial, serait de travailler sur la dys-régulation des altérations des signalisations

hormonales (insuline, leptine, adiponectine et autres adipocytokines), car elles représentent

une première étape réversible vers les complications de l’obésité, diabète type II et maladies

cardiovasculaires. Parallèlement à cela, afin d’optimiser un métabolisme optimal pour

maintenir un poids stable et durable, il faudrait rétablir un ecosystème intestinal performant,

clé d’une bonne santé.

Conférencier: Mr. Bruno Lacroix

Date : Samedi 11 octobre 2014

Lieu : Château de Limelette – Rue Charles Dubois 87 –

1342 Ottignies/Limelette

Programme:

9.00h – 9.30h : Accueil autour d’un café, thé, jus

9.30h – 10.30h : Présentation

10.30h – 11.00h : Pause-café

11.00h – 12.30h : Suite de la présentation

12.30h – 14.00h : Déjeuner offert par la société

14.00h – 16.00h : Suite de la présentation avec une pause vers 15.00h

Prix : 75€

Nos séminaires sont uniquement accessibles pour les professionnels!

-----------------------------------------------------------------------------

CARTE RÉPONSE

« Le lien entre santé et minceur : une bonne

signalisation de la leptine »

o Oui, je m’inscris pour le congrès - Samedi 11 octobre 2014 et je paie 75€

□ Médecin □ Thérapeute □ Autre

□ Votre numéro client : …………………………. (se trouve en haut à droite sur votre facture)

Nom :……………………………………………………………………………………………………………………

Adresse :…………………………………………………………………………………………………………………

CP + Ville : ……………………………………………………………………………………………………………..

Adresse E-Mail :…………………………………………………………………………………………………………

Téléphone :………………………………………………………………………………………………………………

Vous pouvez vous inscrire de façon suivante :

Téléphone GRATUIT : 0800/990 11

E-mail : seminaires@energeticanatura.com (veuillez reprendre toutes les données ci-

dessus dans votre email)

Dès réception de votre inscription nous vous envoyons une confirmation, la facture et

l’itinéraire.

Conférences Bruxelles sur la signalisation de la leptine
Repost 0
18 juin 2014 3 18 /06 /juin /2014 11:14
Conférence Saint Macaire : &quot;Chélation du mercure&quot;

Conférence pour l'A.M.E.P 2014

Association des Médecines à Expertises Particulières.

REUNION ET REPAS DE GALA

Combien y a-t-il de mercure dans la bouche des Français ?

Le flux annuel de mercure posé dans la bouche des Français est d’environ 15 tonnes.

Le stock annuel de mercure dans la bouche des Français est d’environ 100 tonnes.

Ces estimations résultent des calculs suivants :

analyse par la consommation d’amalgames. L’ADEME a estimé la consommation d’amalgames entre 40 et 50 tonnes par an. On peut estimer que les 2/3 de l’amalgame va en bouche et est composé à 50 % de mercure, ce qui donne une fourchette de 13,3 à 16,7 tonnes de mercure en bouche.

Repost 0
4 juin 2014 3 04 /06 /juin /2014 11:20

Les maladies inflammatoires chroniques de l’intestin, ou MICI*, affectent le quotidien d’une personne sur 1.000 en France. Ces maladies invalidantes posent un véritable problème de santé publique. Selon les experts en gastroenterologie on ne sait pas guérir une MICI à ce jour, la prise en charge étant uniquement destinée à soulager les symptômes.

Néanmoins, de nombreuses publications scientifiques récentes ces dernières années démontrent la compréhension de mécanismes complexes physiologiques importants qui pourraient être responsables de ces MICI : terrain génétique, défenses immunitaires, flore intestinale, facteurs environnementaux. Des avancées nécessaires pour développer des traitements sont en cours dans l'industrie pharmaceutique, mais est-il déjà possible d'agir en médecine fonctionnelle ? Oui, certainement d'un point de vue préventif, mais aussi thérapeutique par la compréhension de certains processus physiologiques délétères.

*Sous le terme de maladies inflammatoires chroniques de l’intestin, ou MICI, sont regroupées essentiellement deux pathologies : la maladie de Crohn et la rectocolite hémorragique (RCH). Elles sont plus fréquentes dans les pays occidentaux, probablement à cause de notre mode de vie. Cinq nouveaux cas pour 100.000 habitants sont diagnostiqués chaque année en France pour chacune des deux maladies.

Les MICI se caractérisent par des zones d’inflammation chronique de la paroi digestive. Des phases d’activité d’intensité variable, appelées poussées, alternent avec des périodes de rémission.

Conférencier: Date :
Lieu :

Programme:

Mr. Bruno Lacroix Jeudi 5 juin 2014

Château de Limelette – Rue Charles Dubois 87 – 1342 Ottignies/Limelette

19.30 – 20.00h : Accueil avec POTAGE vert et pains d’ épeautre, eaux, tisanes 20.00 – 22.00h : Présentation

Prix : 25€
Nos séminaires sont uniquement accessibles pour les professionnels!

----------------------------------------------------------------------------- CARTE RÉPONSE

Dernières actualités sur les maladies chroniques inflammatoires intestinales (MICI)

o Oui, je m’inscris pour le séminaire - Jeudi 5 juin 2014 et je paie 25€
□ Médecin □ Thérapeute □ Autre
□ Votre numéro client : ............................... (se trouve en haut à droite sur votre facture) Nom :....................................................................................................................................
Adresse :.................................................................................................................................
CP + Ville : .............................................................................................................................
Adresse E-Mail :........................................................................................................................ Téléphone :..............................................................................................................................
Vous pouvez vous inscrire de façon suivante :

 Téléphone GRATUIT : 0800/990 11
 E-mail : seminaires@energeticanatura.com (veuillez reprendre toutes les données ci-

dessus dans votre email)

Dès réception de votre inscription nous vous envoyons une confirmation, la facture et l’itinéraire.

Conference sur les maladies inflammatoires intestinales à Bruxelles
Repost 0

Présentation

  • : Le blog de Bruno Lacroix
  • Le blog de Bruno Lacroix
  • : Optimisez la santé mentale et physique à travers la fusion de connaissances et recherches en psychologie, psychiatrie, neuroendocrinologie, psychoneuroendocrinologie, métabolisme, nutrition ainsi qu’à travers les domaines de la science et la spiritualité "En Dieu je crois, pour le reste j’ai besoin de preuves" http://nutriresearch.wix.com/bruno-lacroix
  • Contact

Recherche

Liens