Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
18 mars 2011 5 18 /03 /mars /2011 19:44

Le 9 août 45, la bombe atomique fut larguée sur Nagasaki. La radiation atomique mortelle s'étendit sur la cité rasée. Un grand nombre de personnes connut une mort agonisante. Pour un petit nombre, ce fut un miracle. Aucune des personnes travaillant à l'hôpital ne souffrit ou mourut des radiations. (...) Il y avait à l'hôpital un stock important de miso et de tamari. Nous avions aussi une grande provision de riz complet et de wakamé (algue utilisée pour faire un court-bouillon ou la soupe au miso).J'avais nourri mon personnel au riz complet et à la soupe au miso un certain temps avant le bombardement. Aucun d'entre eux ne souffrit de la radiation atomique. Comment la soupe au miso pouvait-elle prémunir contre la radiation ? La science pourra un jour donner une réponse ferme à cette question si on permettait aux gens de fournir des éléments aux fins d'expérience ..."

Dr S. Akizuki, Hôpital St-François à Nagasaki, Japon
 
"En 1972, des scientifiques japonais découvrent que ce condiment contient de l'acide dipicolinique, un alcaloïde qui offre la particularité d'absorber les métaux lourds tels que le strontium radioactif, le plomb, le mercure, le cadmium..."
 Alerte_Plutonium_Fukushima_3_MOX_et_INTOX_Apocalypse_Now_16.jpg
 
Le miso traditionnel
 
Le miso et le tamari ont été importés de Chine par les japonais il y a plus de mille ans, depuis ilS n’ont cessé d’en améliorer les qualités et les procédés de fabrications.

Préparation artisanale traditionnelle, le miso est une pâte obtenue par le mélange fermenté d’orge ou de riz complet et de soja, additionné d’une enzyme de démarrage de fermentation appelé koji, avec du sel comme régulateur.....
 Picture-4-copie-5.png

L'efficacité du miso

 

Par le professeur Morishita, Spécialiste de la physiologie du sang, Président de la clinique de cancérologie de Tokio,présenté et traduit par Clim Yoshimi dans une revue macrobiotique éditée par l’Institut TENRYU, datant de 1975 “ Le Principe Unique “ .

 

Dèsintoxication du tabac et de l'alcool

Rajeunissement de l'épiderme

Elimination des éléments radioactifs

Prophylaxie d'artériosclérose et d'hypertension

Le bannissement des allergies

La longévité par la soupe Miso

 

Etat des lieux sur Tokyo :

11-03-17-CPtokyo 11-03-17-CPtokyo

 



 

Repost 0
11 décembre 2009 5 11 /12 /décembre /2009 09:00

La notion de "chrono-nutrition" a été élaboré par un nutritionniste français en 1986. La théorie sous-jacente est qu'il existe un moment idéal pour digérer les protéines , les glucides et les lipides. Par exemple, les aliments contenant des protéines, des graisses et des glucides lents (comme ceux issus de céréales complètes riche en fibres ) doivent être consommés au petit-déjeuner, et les aliments contenant des protéines au déjeuner. Les macronutriments consommés en dehors des périodes de digestion optimale ne seront pas exploitées, mais stockées sous forme de graisse, entraînant un gain de poids.
 

 373

(photo Vladimir)



Il est vrai que nous avons tous un rythme circadien et que notre horloge biologique est liée à la lumière du soleil et à la température, ceux qui se traduit dans notre organisme par de légères fluctuations dans la journée et la nuit  des taux de molécules diverses, telles que les hormones. Cependant, chaque fois que nous mangeons des protéines, matières grasses ou glucides notre organsime réagit en augmentant la production de toutes ces substances nécessaires afin de les digerer et les utiliser. Toute perte de poids  avec ce régime est sans doute attribuable à la réduction de l'apport calorique, qui tend à se produire lorsque les repas individuels sont limités à certains aliments identiques.

 

Gibney MJ et al (eds) (2009) Introduction to Human Nutrition, 2nd ed. Oxford:Wiley-Blackwell

Waterhouse J et al (1997) Chronobiology and meal times: internal and external factors. British Journal of Nutrition 77:S29-38

Repost 0
9 décembre 2009 3 09 /12 /décembre /2009 11:33

20 fruits et légumes Arc en ciel



ROUGE: les canneberges, les framboises, cerises, haricots rouges, des grenades


ORANGE: patates douces, les oranges, les poivrons


JAUNE: poires, artichauts, poivrons


VERT: épinards chou frisé,, brocoli, poivrons


BLEU: myrtilles, raisins


VIOLET: pruneaux, prunes, aubergine

 

 

arc-en-ciel-3.jpg

 

Rouges: composés antioxydants qui protègent contre les radicaux libres. Ces pigments protègent vos vaisseaux sanguins, du cartilage, des tendons et des ligaments de tout dommage. Ils aident également à protéger contre le cancer.


Orange: haute teneur en caroténoïdes, qui ont des propriétés antioxydantes et anticancéreuses. Les caroténoïdes augmentent le nombre de globules blancs. Essayez de manger des aliments 2-3 couleurs orange différentes tous les jours. Les exemples sont les carottes, les oranges, mandarines, pêches, nectarines, abricots, melon, citrouilles


Jaune: contiennent des composés phytochimiques dont l'allicine et les caroténoïdes et les bioflavonoïdes, qui ont des propriétés antioxydantes et anticancéreuses. Des exemples sont les bananes, le maïs, les noix, les pois chiches, les haricots, les citrons, papayes, les graines de sésame et des pamplemousses


Les feuilles vertes: la chlorophylle a des propriétés anticancéreuses et de détoxification.  Les aliments verts sont riches en caroténoïdes, bioflavonoïdes, des vitamines et des minéraux organiques complexes. Les fruits et les légumes verts sont riches en lutéine et des indoles qui sont des antioxydants. Des exemples sont les épinards, les feuilles de salade, le chou frisé, le brocoli, les avocats, les kiwis, asperges, poires, le fenouil, le céleri, les artichauts


 Bleu: ils contiennent des anthocyanes et des composés phénoliques, de puissants composés phytochimiques, avec de puissantes propriétés antioxydantes. Sont les myrtilles, mûres, raisins noirs.



 Violet: semblable au bleu en ce sens qu'elles ont des propriétés riches en antioxydants. Ils contiennent également des niveaux élevés de resvératrol, qui protège le cerveau et le cœur et aide à prévenir le cancer. Les pruneaux, prunes, betteraves, aubergines, navets

Repost 0
9 septembre 2009 3 09 /09 /septembre /2009 06:29

Les mycotoxines sont sécrétées par des moisissures qui se développent au cours de stockage défectueux de nombreux produits alimentaires, notamment les fruits et les céréales. Elles contamineraient plus du quart de la production végétale mondiale, notamment dans les pays en voie de développement. La plus connue est l’aflatoxine


3 Ouvrages extraordinaires avec des références sur le lien entre mycotoxines & cancers

                                         A.V. Costantini, M.D. Head (Retired), H.Wieland, M.D. Head, 
Lars Qvick, M.D. Director 
WHO Collaborating Centre For Mycotoxins In Food 
Albert Ludwigs School of Medicine, Freiburg, Germany 

Pathologies causées par les mycoses et leurs mycotoxines
(Costantini, A. et al. The Garden of Eden Longevity Diet. Fungalbionics Series. 
* Cirrhose alcoolique
     * Alzheimer
     *
Amyloidose

     * Anorexie
     * Athérosclérose
     *
Nephropathie
     * Cirrhose biliaire
     * Cardiomyopathie
     * La maladie de
Crohn

     * Maladie de Cushing
     * Le diabète
     * Dystrophie musculaire
     * Encéphalopathie
       Ergotisme
     * La goutte
     * L'insuffisance cardiaque
     * Syndrome d'hyperactivité
     *
Hyperaldosteronisme
     * Hyperlipidémies (
     * Hypertension
     * Infertilité
     * Néphropathie
IgA
     * Les calculs rénaux

 
* cancer du sein de la prostate

            * Maladie inflammatoire de l'intestin
     * Méningite
     * Sclérose en plaques
     * Néphrite (inflammation des reins)

            * Obésité
     * Arthrose
     * Ostéoporose
     * Puberté précoce
     * Psoriasis
     * Hypertension artérielle pulmonaire
     * Syndrome de Raynaud /

           * Polyarthrite rhumatoïde
     * Sarcoïdose
     * Sclérodermie

    

Les mycotoxines sont des métabolites secondaires produits par les moisissures appartenant principalement aux genres Aspergillus (aflatoxines), Penicillium (ochratoxine) et Fusarium. (fumonisine et zéaralenone

Repost 0
27 août 2009 4 27 /08 /août /2009 12:46

Souvenez-vous de ce numéro spécial du Times de Janvier 1999 qui expliquait comment le génie génétique ou plutôt la manipulation génétique serait l’avenir de la médecine. Certes, la manipulation génétique peut aider certaines maladies génétiques mais ne peut rien contre l’accélération des maladies chroniques modernes ou l’amélioration de la santé. Dans cette même année, Daniel Cohen, Directeur du centre d’étude sur le polymorphisme humain, l’un des rares pionniers français de la recherche génétique, confie dans le journal « le Monde » :

 « Dans 30 ans, 90 % de la prévention des maladies courantes devrait pouvoir être faite non pas par des médicaments mais par une bonne adaptation à l’environnement dans lequel on vit, en particulier l’alimentation ». 



Il ne faut pas oublier que nos gènes sont sous l’influence de régulations diverses et naturelles. L’utilisation de bonnes eaux minérales,  du bon air, assez de soleil, une bonne alimentation, certains suppléments alimentaires, suffisamment d’exercice et une grosse pincée d’amour sont suffisants pour la majorité d’entre-nous a maintenir une santé optimum


Aujourd’hui la nutrition est autre chose que calories, glucides protéines et lipides. Un aliment renferme entre 500 et 1000 molécules actives.

Repost 0

Présentation

  • : Le blog de Bruno Lacroix
  • Le blog de Bruno Lacroix
  • : Optimisez la santé mentale et physique à travers la fusion de connaissances et recherches en psychologie, psychiatrie, neuroendocrinologie, psychoneuroendocrinologie, métabolisme, nutrition ainsi qu’à travers les domaines de la science et la spiritualité "En Dieu je crois, pour le reste j’ai besoin de preuves" http://nutriresearch.wix.com/bruno-lacroix
  • Contact

Recherche

Liens